rosmeur  
  Bienvenue dans la ville aux trois ports
 
 
 
 

 

Ville maritime par excellence, Douarnenez s’ouvre sur une baie qualifiée par les marins comme étant l’une des plus belles au monde.

La baie de Douarnenez constitue un site exceptionnel. Bien exposé, son environnement sécurisé séduit pêcheurs et plaisanciers

Venez découvrir ce haut lieu de la culture maritime bretonne.

« Terre de l’Ile » en Français, Douarnenez affiche une personnalité exceptionnelle juxtaposant les paysages les plus divers : la vieille ville et ses petites venelles pentue, le Port Rhu et l’Ile Tristan, les superbes plages des Sables Blancs ou du Ris, le charme de Tréboul, les sentiers douaniers …

 

Le port de pêche

Les activités liées à la mer sont encore très présentes à Douarnenez. Autrefois premier port sardinier, le port du Rosmeur est encore particulièrement actif. S’il offre aux regards le cadre plaisant de ses maisons colorées et de ses nombreux bateaux au mouillage, on peut aussi, pour mieux en saisir l’ambiance, en faire la visite guidée et découvrir la criée et les installations portuaires.

port de rosmeur

Par les ruelles et les escaliers, vous pourrez rejoindre le centre-ville et déguster le fameux «Kouign Amann», inventé à Douarnenez en 1860.

 

 

Le Port-Musée

Le Port-Rhu, ancien port de cabotage au cœur d’une jolie ria entre Douarnenez et Tréboul, est aujourd’hui un port-musée réunissant une soixantaine de bateaux

Le Port-Musée offre une vision historique et géographique de la navigation et du monde des marins. Le long du quai vous pouvez prendre le temps d'admirer le savoir-faire des différentes des sociétés et des cultures maritimes en Bretagne et à travers le monde.

Sa visite c’est, d’une part, la découverte d’un «musée à flot» installé sur le plan d’eau du Port Rhu, ancien port de cabotage, et d’autre part, la découverte d’un «musée intérieur» situé dans une ancienne conserverie.

 

L’Ile Tristan

A l'origine de la création de la ville, ce lieu enchanteur aux multiples visages est une terre de rêves et de légendes. C’est en effet là que, selon les croyances, , Tristan, et Iseult (le chevalier de la Table Ronde et sa belle), seraient enterrés sous deux arbres enlacés.
Selon une autre légende, l’Ile serait la partie émergée de la légendaire ville d’Ys, construite par le roi Gradlon pour sa fille Dahut, réputée pour avoir été la plus belle cité du monde, et engloutie sous les flots vengeurs du diable.

Mystérieuse et sauvage, l’Ile Tristan offre des vues magnifiques sur la ville et sur la baie.

On y accède à pied uniquement quand les heures des marées le permettent et sa visite permet une balade dans un véritable jardin exotique de 7 hectares, grâce à la famille du poète Richepin, dont les membres lors de leurs voyages rapportaient des plantes et des arbres du monde entier.

Vous serez également stupéfait par la diversité des paysages et des ambiances de cette île (jardin exotique mais aussi vergers, bois, côtes rocheuses, falaises, .....).

 

Le site historique des Plomarc’h

Sur les hauteurs de Douarnenez, se découvre le sentier des Plomarc’h.

Cet ancien village de paysans-pêcheurs recèle encore des trésors du passé tels ses lavoirs, ses maisons de pêcheurs, ou encore ses cuves à garum (condiments de l’époque), qui forment aujourd’hui un des plus grands sites industriels gallo-romains du nord de l’Europe.

Le site des Plomarc'h est libre d'accès tous les jours de l'année. Ce lieu de promenade, privilégié et paisible, est à la fois proche à pied du centre ville et du port de pêche et loin de l'agitation urbaine.

 

Tréboul, le charme balnéaire

Cet ancien port de pêche devenu port de plaisance est un haut lieu du nautisme à Douarnenez, où se déroule de nombreuses compétitions renommées. Le quartier accueillant de Tréboul offre un labyrinthe de ruelles et venelles respirant la vie d’autrefois.

Aux alentours de la location, vous pourrez longer la baie et les plages Tréboulistes et profitez d’un moment de détente dans le centre de Thalassothérapie.

 

Les fêtes Douarnenistes

Douarnenez est une ville festive toute l'année, avec deux points d'orgues dont la réputation n'est plus à faire :

Les Gras

La fête se déroule sur 5 jours pendant lesquels toute la ville descend dans la rue :

  • Samedi : intronisation du Den' Paolig , roi de la fête
  • Dimanche : défilé à travers la ville ( chars, majorettes, fanfares et groupes improvisés)
  • Lundi : course des garçons de cafés
  • Mardi : folle nuit des gras
  • Mercredi : bal des enfants,  incinération du Den'Paolig sous un  feu d'artifice
La tradition du carnaval de Douarnenez se perd un peu dans le temps.

Vers 1950, la prospérité engendrée par la pêche à la sardine a attiré une population de l'extérieur, qui a très vite rendu la ville surpeuplée et favorisé les activités de rues. De cette convivialité est né un sentiment fort d'appartenance à une communauté douarneniste, doublé d'un solide sens de la fête.

Les bateaux hivernant après la saison de sardine, attendaient la fin des Gras pour reprendre la mer. Ce sont les marins pêcheurs qui font la vitalité et l'intensité de la fête, parce que c'est la corporation la plus représentée à Douarnenez et que le carnaval tombe en période de faible activité de pêche. Plus tard quand la pêche se diversifie, tous, évidemment, ne peuvent pas y participer car elle ne s'arrête jamais complètement; mais certains jeunes gens, pour y aller, achètent leur tour de permissionnaire.

En Bretagne, le carnaval conserve encore son identité à Douarnenez et attire tous les joyeux fêtards déguisés pour de belles soirées de folie :

Les Fêtes Maritimes

Depuis 1986 Douarnenez accueille un rassemblement de vieux gréements (1986, 1988, 1992, 1996, 1998, 2000, 2002, 2004 et 2006).

Cette fête maritime réunit tous types de voiliers traditionnels venus des quatre coins du monde.

En 2004 on comptait pas moins de 2000 voiliers, 17000 marins et 30 nations représentées. A chaque manifestation la culture et le savoir-faire d'un pays sont à l'honneur.

La dernière édition en date a fêté les 20 ans de la fête et a eu lieu du 27 au 31 juillet 2006.
Voir les photos DOUARNENEZ 2006 par Patrick Debencourt

Les bords du quai font la part belle à la musique, aux chants de marins et aux spectacles permanents au milieu d’un décor somptueux constitué de centaines de bateaux venus de tous les pays et animé par des milliers de marins. Ambiance assurée !

__

Cliquez sur la photo pour les voir plus grandes